Comment je suis arrivé au casino de Monaco

Je me souviens,

C’était à me débuts, une agence me propose de travailler au Casino de Deauville pour le Gala de la Ligue Weisman. Nous allions partir à 7 magiciens pour une soirée gigantesque pour présenter notre art à plus de 800 invités prestigieux.

C’est avec plaisir que je me retrouve dans la loge en compagnie de Gaëtan Bloom… Mon héro, le magicien qui m’a donné envie de faire de la magie alors que je n’avais qu’une dizaine d’années…

J’avais à l’époque travaillé tous se tours et son répertoire n’avait aucun secret pour moi… Enfin… Je parle du répertoire que l’on pouvait acheter dans les magasins spécialisés en accessoires de magie…

C’est plein d’émotion que je lui présente ma routine de disparition de 3 foulards en tremblant probablement de tout mon être… Gaëtan Bloom me promulgue quelques conseils avisés avec un ton paternel plein de considération… et nous mettons en place nos programmes respectifs pour le gala. Une règle consiste à éviter de faire les mêmes tours qu’un autre magicien.

Je demande alors à Gaëtan Bloom si je peux faire sa routine de carte au couteau. Je lui explique que je la maîtrise parfaitement, que je connais le texte par cœur et que c’est pour moi l’un des effets les plus fort que l’on puisse faire. Gaëtan Bloom m’autorisse volontié et ajoute : “De toute façon nous ne serons pas dans la même partie de la salle, ça ne me pose aucun problème…”.

Me voici donc en route avec mon programme et en final la carte au couteau de Gaëtan Bloom…

En milieux de soirée, j’arrive à une table et je termine par mon effet fétiche que je fais à Monsieur Claude Brasseur… J’enchaine les gags les uns après les autres dont : “A la manière dont vous avez signé la carte, je peux vous dire que vous êtes très soigneux… Pourquoi je n’ai pas débordé sur la nappe en signant dit Claude Brasseur ? Non… Parce que vous ne vous avez remis le bouchon sur le marqueur… Rires“. Je termine l’effet, la carte signée est plantée sur le couteau, tout le monde applaudit, j’ai mon petit succès, je remercie et je passe à la table à coté…

Quelques instants plus tard… Je vois Gaëtan Bloom se promener dans la salle et faire des tours par ci par là… Et le voila qui arrive à la table de Claude Brasseur (une chance sur 80 tables environ), et le voila qui choisi une personne… Claude Brasseur (une chance sur 10) et il fait signer une carte pour sa routine de Carte Ambitieuse en disant son célèbre gag… “Je peux vous dire que vous êtes quelqu’un de très soigneux… Et là Claude Brasseur dit… Oui je sais j’ai remis le bouchon sur le marqueur, y a le p’tit jeune qui vient de me le faire…”

A partir de cet instant ma soirée à commencer à virer au cauchemar… L’affaire à fait le tour des magiciens en pas plus de 15 minutes, et au moment d’une pause tous me sont tombé dessus pour me sermonner, me dire que c’était honteux de prendre les gags des autres… Enfin tous… Non car il n’y avait pas Gaëtan Bloom…

A la fin de la soirée, nous nous retrouvons en loge pour nous changer. Je m’excuse auprès de Gaëtan Bloom pour l’affaire du gag. Il me dit alors que ce n’est pas un problème, qu’il avait complètement oublié que je faisais la carte au couteau avec son texte… Il me rassure sur l’attitude des autres… Je le remercie en me disant que c’est tout de même un sacré BON HOMME.

Je retour en voiture avec les 3 autres magiciens a été catastrophique, le gag du marqueur était le sujet de conversation pendant tout le voyage… Plus j’essayais d’expliquer ce qu’il c’était passé, plus je me prenais des coups de bâton…

Quelques mois plus tard… Je rentre d’un RDV et je vois mon répondeur clignoter. J’écoute mes messages et là j’entends : “Bonjour, c’est Gaëtan. Je t’appelle parce que je devais faire le casino de Monaco cet hiver et j’ai un empêchement… J’ai pensé à toi pour me remplacer… Est ce que ça te plairait d’y aller à ma place…”.

Suite à ce message j’ai rencontré Monique Nakachian de Tavel Internationnal Agency et j’ai fait le Casino 4 ou 5 ans de suite…

J’ai toujours la K7 audio du répondeur quelque part… C’est une relique… Un souvenir incroyable d’un personnage extraordinaire.

Mais la question est : Est ce que Gaëtan Bloom aurait pensé à moi si nous n’avions pas eu cette histoire de marqueur entre nous ?

Découvrez le monde de Gaëtan Bloom

 

 

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews