Infos aux artistes qui souhaitent faire un spectacle en théatre

Voici mon feed back et deux trois conseils qui viennent directement du terrain et de diverses rencontres intéressantes pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans une aventure théâtrale.

Attention tout cela n’a qu’une valeur indicative…

– Horaire : Privilégier un horaire de fin de soirée en semaine. A 19 h 00 les gens sont dans les voitures et pas dans les fauteuils de théâtres… 21 h 00 (mon premier horaire) était parfait. Les spectateurs étaient sortis des embouteillages, pouvaient avoir dîner avant, ou bien pouvaient dîner après…

– Date : Pour les spectacles familiaux, Samedi et dimanche sont à privilégier. Le mercredi est maintenant possible grâce au 35 h 00. Madame peut accompagner les enfants et les centres de loisirs peuvent généreusement remplir votre salle.
Pour les spectacles plus adultes tous les autres jours conviennent.
Si vous êtes magicien professionnel, privilégiez le lundi et le vendredi car se sont des journées où l’on travaille moins en événementiel.
Dans le cas ou vous auriez un contrat pour une soirée événementielle sur une date réservée pour une prestation de théâtre, négociez avec ce dernier la possibilité de faire relâche exceptionnelle… C’est toujours dommage de perdre un cachet pour une soirée qui n’en rapportera que 50 ou 100 euros (voir qui vous coutera peut être de l’argent si les spectateurs ne permettent pas de payer le minimum garanti du théâtre).

– publicité : N’ayez pas peur de faire des flyers et affiches et d’en mettre un peu partout. Allez voir les cafés environnants votre théâtre et laissez des affiches. A la limite essayez d’obtenir la possibilité de la placer vous même (A hauteur des yeux…). Laissez des flyers et dînez dans cet endroit pour entretenir des bons rapports et éviter que votre affiche soit remplacée par une autre. Il sera plus facile si vous êtes client de demander à remettre son affiche disparue…

– Attachée de presse : Si vous faites du théâtre c’est parce que vous avez envie que l’on vienne voir ce que vous proposez, pas pour gagner de l’argent. Par contre vous pouvez tirer un véritable profit de cet investissement (car s’en est un), avoir des articles de presse, de radio… et donc communiquer pour vos soirées événementielles grâce à cette vitrine qu’est le théâtre.
Pour cela… deux solutions… Le système D… ou l’attaché de presse… et la ça se corse… Il faut compter pour un bon entre 4000 et 6000 € 00 pour deux mois de travail à prévoir largement en amont du spectacle. Les revues bouclent leurs articles 2 ou 3 mois avant la parution… si vous les prévenez 1 mois avant la fin du spectacle, ce n’est pas la peine d’espérer quoi que ce soit… Pour les quotidiens et les gratuits c’est plus simple et vous pourrez plus aisément les contacter et leur proposer des invitations pour venir voir le spectacle.

– Communication : Profitez de votre vitrine théâtrale pour faire votre publicité.
Vous pouvez dire à vos spectateurs que vous intervenez pour des soirées privées ou d’entreprise. Après tout, vous êtes maître de votre spectacle et de ce que vous y dites… Ayez quelques cartes de visite à proximité et n’hésitez pas si vous avez le temps, à discuter avec vos spectateurs… Ils vous demanderont peut être une carte qui ressortira peut être un jour… Nous ne sommes jamais à l’abri d’une bonne rencontre…

Si vous avez un contact avec un client pour une soirée événementielle ou bien pour une réception privée, croyez moi, dire que vous êtes actuellement en théâtre à Paris a un impact positif sur le décideur…
Vous n’êtes pas obligé de lui dire : Je suis dans un PETIT théâtre de 40 places et JE RAME pour remplir… mais un ‘Je suis actuellement en théâtre à Paris depuis le mois de Mars…’ a toujours un impact interressant… si vous pouvez joindre un dossier de presse avec quelques articles… je donne 80 % de chance de signature.

– La billetterie : N’hésitez à passer du temps sur internet pour mettre vos billets en ligne sur les sites de réduction. Votre salle sera plus généreusement remplie. N’hésitez à faire des coupons de réduction. N’oubliez pas que vous ne gagnerez pas d’argent avec le théâtre… donc quitte à investir dans un événement théâtral, ne soyez pas mesquin et investissez aussi dans des remises…

Personnellement je suis sur Billet réduc, Web guichet, Citypass, Sortir à tout pris… J’aurais bien aimé la FNAC et Virgin mais c’est assez compliqué. Il faut les contacter à l’avance et que la durée soit suffisamment longue pour les intéresser. Le système je joue un mois et je prolonge n’est pas bon pour eux.

Voila tout ce long blabla est une petite compilation de remarque en direct du terrain…


Si vous souhaitez commenter cet article, vous pourrez laisser un message tout en bas de la page
Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews

Les commentaires sont fermés.