Comment devenir Magicien ? Page 2

Page précédente – Page 1

Vous pourrez plus tard élargir votre panel de tours de magie en investissant dans du matériel de professionnel en visitant des boutiques spécialisées. En ce qui me concerne, j’ai une boutique sur fétiche sur Paris, Magic Dream. Vous pourrez y trouver tout ce qu’il vous faudra pour avancer dans votre apprentissage de l’ART magique. Vous y rencontrerez des professionnels qui sauront vous conseiller en fonction de votre niveau.

Vous pourrez également commander par internet chez Marchand de Truc. Vous y découvrirez du très beau matériel et de très bons livres.

Ne tentez pas  de brûler les étapes en achetant les tours les plus beaux, les plus chers, les plus… La magie est un art qui nécessite avant tout du travail et ce n’est pas le matériel qui fera de vous un bon magicien… Seul le travail assidu vous permettra de vous faire une petite place dans ce monde fermé et exigent.

 

Afin d’aller plus loin vous pourrez vous constituer une bibliothèque de livres de magie.

Vous pourrez choisir vos thèmes et approfondir ceux de votre choix. Vous entrerez alors dans le détail des techniques de cordes, de pièces, cartes, cigarettes… Si vous lisez l’anglais vous n’aurez aucune limite et le monde s’ouvrira à vous. Je vous recommande CC Editions pour vos lectures magiques. Vous y trouverez de nombreux ouvrages de référence.

Progresser en magie

Vous pourrez parallèlement vous intéresser à la magie et en faire un loisir. Rien ne vous empêchera d’approfondir ce hobbit en pratiquant de façon plus assidue et en vous inscrivant à une association de magiciens proche de chez vous. La FFAP (Fédération Française des Prestidigitateurs) a des clubs affiliés dans toute la France. Vous pourrez facilement en trouver un près de chez vous.

Il faudra cependant montrer un véritable intérêt pour l’art magique pour pouvoir devenir membre de la FFAP. Savoir faire des tours avec un minimum de personnalisation des effets (ne pas se contenter de refaire exactement ce que l’on a vu sur des DVD d’initiation), en apportant un texte et une présentation propre à votre personnage. Il faudra s’intéresser à l’histoire de la magie, connaître quelques grands magiciens, pouvoir expliquer les différents termes de la magie : le close up, le cabaret, la scène, la grande illusion, la prestidigitation, l’illusionnisme… connaître des termes techniques, des comptages, des manipulations… Vous devrez faire preuve d’un véritable intérêt et vous alors les portes s’ouvriront.

Les associations sont de bons moyens pour progresser, pour échanger. Les ‘Vieux’ magiciens peuvent parfois paraître difficiles à approcher mais il ne faut pas hésiter à entrer en contact. N’hésitez pas à montrer vos tours et écoutez les conseils. Les critiques vous sembleront parfois difficiles à entendre. Les ‘Anciens’ sont parfois peu psychologues. Ils peuvent avoir un langage parfois vert et des mots rudes pour ceux qui viennent tenter de montrer leur travail. Mais si l’on passe au delà de cela, alors on peut extraire ce que Rabelais appelait la substantifique moelle…

Quand vous vous sentirez prêt, vous aurez la possibilité de vous mettre en danger et de présenter vos créations lors de congrès, vous pourrez participer à des concours régionaux (organisés par les différents clubs et organisations), nationaux (FFAP), européen (FISM Europe) et mondiaux (FISM Monde).

Se vendre en tant que magicien

Un artiste ne pouvant pas se faire lui même ses fiches de salaires et les contrats, il doit passer par une agence artistique détentrice d’un numéro de licence émanant du ministère de la culture.

L’agence artistique Allogroupe regroupe par exemples les artistes de proximité tels que magiciens, mentalistes, caricaturistes, silhouettistes, mais aussi des musiciens ou groupes musicaux qui ont été sélectionnés pour répondre aux demandes des clients.

Quelques points pour résumer

La magie est un loisir qui peut être deviendra un métier.

Ne pas chercher à brûler les étapes.

Toujours chercher à apporter une touche personnelle.

Ne pas se contenter de copier… mais rien n’interdit de s’inspirer.

Toujours mettre l’art en valeur et être digne en représentation.

Chercher en permanence à évoluer.

Ne pas dévoiler vos secrets afin de conserver le mystère le plus longtemps possible et respecter tous ceux qui créent et vivent pour cet art.

Le mot de la fin

Vivez pour votre art et faite de la magie votre art de vie…

Présenter un spectacle de magie ou de mentalisme en théâtre

 

Si vous souhaitez commenter cet article, vous pourrez laisser un message tout en bas de la page

 

Livre d'or

 

 

Offre spéciale Drone & Mentalisme

Une réponse à Comment devenir Magicien ? Page 2

  1. Bonjour Vincent,
    Un bac pro est un bac qui peut aboutir sur du travail, c’est donc tout a fait compatible.
    Le fait de faire des études est principalement d’avoir un travail et de pouvoir gagner sa vie afin de s’assurer un futur agréable.
    Cela te permettra en plus de pouvoir t’acheter ton matériel et éventuellement te payer des cours de magie.
    Donc pour moi l’idée des étude est liée à avoir une activité lucrative avant que la magie de prennent éventuellement le dessus.
    Amitiés à toi et bon courage pour ton bac pro et ton évolution dans le monde de la magie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *