Lettre ouverte à Gaëtan Bloom

Cher Gaëtan,

J’ai bien reçu ton email et j’avoue avoir été peiné par le manque de reconnaissance de certains.
Je trouve toujours tristes ceux qui veulent à tout prix renier le Père.

J’ai eu plusieurs vrais, grands et beaux plaisirs en magie. Ils ne sont pas nombreux mais tu en fais partie.

M’a rencontre télévisuelle avec un espèce de fou déguisé en chinois, ma re-rencontre avec le même fou qui explique dans une K7 comment faire passer une boulette cachée sous un gobelet sous un autre gobelet (sous réserve d’avoir un grue, un tracteur et un chariot élévateur… De mémoire c’était le type de gimmicks nécessaires.).
Au passage une sublime explication de la carte au couteau qui nous vaudra notre première rencontre (avec plus de cheveux).
Quelle joie j’ai pu ressentir lors de l’écoute de ton message sur mon répondeur pour me demander de te remplacer pour faire Monaco (je crois que j’ai encore ton message et il faudra que je le numérise un de ces jours).
J’ai eu une fois le plaisir d’être acceuilli chez toi et je me souviens encore de la question que je t’avais posée :
-Où trouvez-vous (j’étais respectueux à l’epoque) toutes vos idées pour inventer vos numéros??
Et là tu m’as montré ta série de Tarbell et tu m’as expliqué que tout était ici (je crois que cela ne fait tout de même pas tout).
Le concept était de reprendre de vieilles choses et de les accessoiriser avec des outils contemporains, modernes…
J’ai les Tarbell mais j’avoue qu’il me manque toujours l’essentiel… Le Génie avec un grand G. Et ça toi et quelques autres vous l’avez.
Mais que serait le Génie sans une sainte utilisation, sans une gentillesse et une disponibilité envers ceux qui osent humblement demander un coup de pouce…

Je ne suis pas de ceux qui demandent mais j’avoue que parfois je le regrette.
Je sais que j’ai beaucoup de mal à écrire, à mettre en scène un numéro, alors bien sûr, j’ai trouvé mon style, et, en tout état de chose, je tente de rendre mes spectateurs heureux, de les surprendre, de ne pas les prendre pour des idiots.
J’aurais tellement apprécié être de ceux qui ont eu le plaisir de recevoir un véritable enseignement magique de ta part, avoir le plaisir de dire j’ai eu Gaetan Bloom comme professeur…

J’ai du mal à comprendre l’intérêt de ceux qui dénigrent leur passé, à comprendre ceux qui préfèrent chercher à tout pris le moyen de passer au dessus des autres. Nous avons tous notre place, nos talents, nos spectateurs et ce n’est certainement pas en cherchant à prendre la place de l’autre que nous nous grandirons.

Juste pour l’histoire, j’ai eu une autre très belle rencontre avec un grand monsieur inaccessible derrière son grand bureau et ses volutes de fumée. Elle a durée plus de deux heures durant lesquelles je me suis retrouvé tout petit enfant et sincèrement intimidé.

Suite à la lecture du livre Merlin, j’ai décroché mon téléphone pour appeler Monsieur Christian Fechner. Je l’ai eu en ligne au bout de 2 minutes maximum en disant le mot magique… ‘je suis magicien et j’aimerais vous rencontrer…’ sa seconde phrase après le traditionnel ‘allo’ a été : Quand voulez- vous que nous nous voyons???
Le mercredi suivant nous discutions dans son bureau, lui les pieds sur sa table basse et moi tassé dans mon fauteuil à lui expliquer une idée que j’avais eu dans mes journées passées à arpenter le chemin menant du rocher de Monaco où je résidais au Casino où je travaillais le soir.
J’avoue que lorsqu’il m’a dit que mon idée était géniale, que cela ne s’était jamais vu, qu’il y avait du suspens et un effet de surprise à la fin j’ai commencé à me redresser…
Quand il m’a dit cela devrait plaire a Copperfield j’ai fini totalement droit en avant de mon fauteuil…
Christian Fechner à eu la gentillesse de me signer mon exemplaire des ‘Soirees Fantastiques’ et je repartais avec un petit moment dans ma vie qui allait lui aussi rester gravé à jamais.

Un autre grand moment… Ma rencontre avec l’un de magiciens les plus emblématiques de l’époque, Gérard Majax.
J’ai eu le plaisir de participer à l’événement qui avait été organisé à l’Olympia lors de la guerre du Kossovo… A la fin de la soirée nous nous retrouvons tous en coulisse et je m’approche de Gérard Majax pour lui dire que j’avais trouvé sa présentation exceptionnelle. Je lui tends une carte de visite qu’il prend negligemment et il m’econduit d’une manière peu agréable… J’avoue qu’à ce moment là j’ai eu mon plaisir qui est retombé bien bas…
6 mois plus tard, je reçois un appel… Bonjour, c’est Gerard Majax, je vous appelle car je voulais m’excuser de mon attitude lors de la soirée de l’Olympia…
Je lui ai dit texto : ‘Sincerement je me suis dit suite à celà que vous étiez un sacré con… Et j’ai le plaisir de voir aujourd’hui que je me suis trompé… Je suis ravi de vous entendre…’
Suite à cela, nous nous sommes rencontrés chez lui, il m’a invité très aimablement à déjeuner et nous avons copieusement parlé de nos visions de la magie.
Il me rappelait quelques jours plus tard pour me demander d’être son témoin lors d’un des défis qu’il proposait à l’époque…
Je redis donc aujourd’hui, merci Monsieur Majax

Une dernière brève pour la route…
J’ai eu le plaisir de dire Merci à Dominique Duvivier pour sa merveilleuse organisation des Mayette Days. Il était à l’époque en pleins tourments, et j’ai eu le plaisir de découvrir un homme sincère qui m’a rendu mon Merci en me disant que cela lui faisait plaisir de voir qu’il avait réussi à me rendre quelques uns heureux.
Je ne le connaissais pas plus que ce que l’on entendait dans le petit monde des magiciens, et j’avoue que cela m’a fait plaisir de voir qu’une montagne comme lui pouvait être touché par ce simple mot MERCI.

Alors pour finir, je vous redis Dominique, Gerard, Christian, et surtout toi Gaetan,
MERCI pour tout amour que vous portez à notre art
MERCI pour votre accessibilité
MERCI d’être encore pour longtemps les inspirateurs d’une magie sans cesse en évolution
MERCI d’être nos Pères Noel
MERCI pour tout ce que j’ai oublié qui est tellement plus important que tout ce que je viens d’écrire

Vos commentaires

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 3 reviews
by PHILIPSON on Blank Business Name

Bonjour Xavier,

Je viens de “découvrir” ta lettre ouverte à Gaëtan Bloom. Quelle justesse dans ta reconnaissance envers ceux qui, par leur contact, ont enrichi ta vie d’homme et de magicien. De tels souvenirs sont impérissables et démontrent que les “grands” aiment transmettre leur savoir, quelle qu’en soit la manière. J’ai pu t’apprécier récemment à La queue en Brie dans ta prestation. J’en ai tiré une grande joie et j’ai constaté combien tu vivais intensément ta prestation, que tu te donnais à ton public et, cela, c’est la marque des grands. Gaëtan ne s’y est pas trompé puisqu’il a fait appel à toi pour le remplacer. Cela fait chaud au coeur.

Membre de l’OEDM depuis peu, j’y ai trouvé chaleur et amitiés non feintes et de nombreux nouveaux amis.

Je te souhaite de poursuivre avec le plus grand succès ta carrière si bien commencée.

Avec toute mon amitié.

PHILIPSON

Bonjour Xavier.

Puisqu’on en est aux remerciements, à mon tour de dire également MERCI.

Et pour commencer, un TRES GRAND MERCI bien sûr à toi, Cher Xavier, pour nous avoir permis de lire cette lettre ouverte à notre ami Gaëtan. MERCI également pour ta gentillesse et ton “abordabilité” (tiens je viens d’inventer un nouveau mot !!!). Je ne te connaissais pas, sinon bien sûr de réputation, mais pas personnellement. Je t’ai rencontré pour la première fois au Congrès des Mentalistes à Neuvy sur Barangeon, et j’ai beaucoup apprécié cette rencontre, même si je n’ai pas pu en profiter pleinement pour cause de stress intense dû au concours des NOSTRADAMUS qui avait lieu le Samedi, et c’était la toute première fois que je me présentais à un tel concours (je dois remercier au passage mon ami et Président de Club Claude JAN qui a toujours cru en moi, qui m’a “poussé” et encouragé et sans qui je n’aurai jamais osé relever un tel “challenge”).

Nous nous sommes ensuite revu au Congrès de Paris, et c’est surtout pour cela que je dois te dire MERCI. En effet, n’ayant plus cette fois-ci de stress car ne présentant pas mon numéro aux concours, j’ai pu bien discuter avec toi et surtout, mon petit fils de 12 ans qui m’accompagnait me reparle encore de ce Congrès (qui était son premier)et me dit que tu étais “drôlement sympa pour un grand magicien” car tu avais accepté d’être pris en photo avec lui et de lui signer un autographe sur son carnet. Toi, tu ne te souviens sans doute plus de ce moment mais lui, je peux te dire, s’en rappelle encore, ainsi que le tour de cordes que lui a appris le matin au petit déjeûner un autre GRAND Monsieur, James HODGES….

Bien sûr, je ne vais pas commencer à remercier toutes les personnalités et autres du monde magique qui m’ont aidé ou apporté quelque chose, sinon on n’est pas encore couché et je vais finir par lasser les lecteurs (si ce n’est pas déjà fait …). Mais je ne veux pas terminer ce commentaire sans dire également un TRES TRES GRAND MERCI (et c’est normal puisque c’est une lettre ouverte qui lui est consacrée) à notre cher Gaëtan qui comme tu le dis si justement, est vraiment un TRES GRAND BONHOMME (pas de neige, hein, même si on utilise souvent une carotte pour faire le “nez” du bonhomme de neige, carottes qui sont chères à Gaëtan …). MERCI à toi Gaëtan pour ta créativité, ta gentillesse, ta disponibilité, ton partage et j’en passe ….. MERCI LES AMIS, surtout ne vous arrêtez pas et continuez à nous faire rêver pendant longtemps encore.

Merci Nirag
C’était également un plaisir de faire ta connaissance.
Je me souviens avoir beaucoup aimé ton numéro avec l’annuaire et tu as largement mérité tes prix.
Je suis heureux pour ton petit fils.
Au plaisir de te retrouver prochainement lors d’une prochaine réunion de l’OEDM.
Amitié à toi

by jacky tossyn on Blank Business Name

D’abord merci de nous avoir permis de lire cette lettre et de l’avoir ecrite
Je suis un simple illusionniste de capbreton (40), un amuseur
Cette lettre je viens de la faire lire a mon petit mec EVAN (12ans) jeune magicien car il y a malheureusement trop de (magiciens)
qui oublient que notre pouvoir n’est magique que par les yeux et le coeur des personnes que nous faisons revé
A 17ans je suis rentré au cercle de l’illusion Jules d’Hotel et j’ai eu la chance de rencontrer ces grands qui étaient en chinois à l’epoque G bloom,G majax,et qui étaient d’une simplicité et gentillesse. Un certain B BILIS qui etait assistant de gerard dans y’a un truc si ma memoire ne me fait défaut.
Evan etant un grand fan d’un certain X Nicolas, il s’est renseigné sur le test book et autres objets de mentalisme
Il etait heureux de voir qu’il était fan d’un Monsieur (un mec bien ) m’a t il dit !!!!!
Juste ce mot pour vous dire merci
Jacky / Evan

Merci beaucoup à vous deux,
Cela fait plaisir de savoir que les messages passent au delà des mots.
Toute mon amitié à toi et au jeune Evan.
Qu’il n’oublie pas de rester lui même et que l’art magique ne peut vivre que par l’évolution apportée aux oeuvres antérieures.
Au plaisir de vous rencontrer un jour.


Si vous souhaitez commenter cet article, vous pourrez laisser un message tout en bas de la page
Mots clés : Magiciens

Les commentaires sont fermés.