Congrès FFAP 2012 – Carnet de route 12 oct 2012 (2/4)

Congrès FFAP – 11 oct 2012

7 h 45 Le réveil sonne mais je suis déjà mi-réveillé par le bruit des voiture. Il faut dire que j’ai dormis la fenêtre ouverte à cause de la chaleur dans la chambre. Ce doit être normal de ne pas avoir la clim dans un 4 étoiles en octobre. Et puis j’ai juste suivi le conseil de l’accueil qui m’a expliqué la veille que comme les nuits étaient plus fraiches on pouvait ouvrir les fenêtres… Par contre vu le peu de temps que je passe dans la chambre, j’aurai tout de même espéré ne pas être obligé de subir le bruit des voitures qui passes à 30 mètres sous ma fenêtre…

Aujourd’hui c’est tout gris mais le soleil a l’air de vouloir pointer le bout de ses rayons.

Bon je positive, une bonne douche et go au petit dej.

Je vais partir un peu plus tard pour éviter les bouchons…

Fausse joie… Petit à reléguer au rang d’un Formule 1… Et encore j’ai eu des très bon petit déjeuner formule 1 avec tout ce que l’on souhaite. Ici pain, fruits en boite, 3 fromages et yaourts…

Au moins je sais que cet hôtel restera dans mes souvenirs… Mais comment…

Personne sur la route ce matin pour le théâtre, en 10 minutes je suis arrivé.

Matinée a discuter avec des magiciens, des mentalistes, les marchands de trucs, avec Ludo de Marchand de truc, je dépose quelques book-test à vendre sur le stand de CC Éditions.

La matinée se déroule tranquillement et est faite d’échanges en tous genres.

14 h 00 : ouverture du gala.
Au programme le mot du président qui présente son bureau. Les médailles Robert Houdin sont remise dont une à Yann Frisch pour son premier prix à la FISM de Blackpool.

Suivra le super spectacle de Luc Apers.
J’ai été subjugué par la classe du personnage, par la voix posée, le calme et la douceur du timbre.
Luc nous raconte l’histoire du petit Paul qui rencontre un jour le grand Malini.
Malini fera un tours de cartes que le petit Paul voudra absolument comprendre et apprendre. La vie de Paul d’égrainera au rythme de tours de cartes d’une stupéfiante agilité. Sa rencontre avec Martine, sa séparation, les retrouvailles, l’ensemble toujours autour de cartes qui finiront suite à de nombreux mélanges à résumer l’ensemble de la vie de Paul.
La salle finira par se lever pour applaudir très chaleureusement un artiste que j’ai eu plaisir à découvrir et qui risque de bouleverser mes présentations. J’aime ce genre de rencontre imprévues.

À la fin du spectacle je vais sur scène pour découvrir l’espace pour le concours. La salle et réellement superbe et la scène énorme. Je prend des mesures pour essayer de visualiser les emplacements des chaises, spectateurs… Il faut essayer de laisser le moins de chose au hasard pour le concours.

Je vais récupère mon pass pour pouvoir accéder au théâtre demain matin à 7 h 00… Ça va être dur…

Je retourne sur les stands pour faites quelques achats, des cartes ESP chez Marchand de truc, un livre chez CC éditions. Je croise Jean Merlin et nous parlons Mad magic.

La foule se rue autours des marchands qui font des démonstrations à qui le souhaite. Les allées sont bondées. Je pense que les affaires vont être bonne.
Il y a deux types de marchands, le revendeurs et les inventeurs. Je découvre des choses sans intérêt et d’autre qui me semblent particulièrement intéressantes… Peut être un dernier achat pour demain…

17 h 45 je vais manger pour reprendre la voiture et aller sur le Pasino pour la soirée. Je vais gagner 10 minutes de marche pour ce soir en stationnant directement au Casino.

J’ai trouvé une place juste devant le casino. Je discute un moment avec les caméramans de la technique pour le concours.

Je retrouve Bebel qui nos fait un cours de comptage Elmsley et d’autres techniques avec quelques autres magiciens.

Voronine s’installe à notre table. Souvenir d’un personnage exubérant qui termine son numéro en se jetant des confettis. A voir et à revoir. J’adore…

21 h 00 Ça commence à être la cohue pour rejoindre la salle de spectacle pour le gala International de Close Up

23 h 15 Je suis rentré dans ma chambre. Je dois préparer mon numéro de demain… La pression monte mais tout devrait bien se passer.

Congrès FFAP – 13 oct 2012


Si vous souhaitez commenter cet article, vous pourrez laisser un message tout en bas de la page

2 réponses à Congrès FFAP 2012 – Carnet de route 12 oct 2012 (2/4)

  1. Ping : Congrès FFAP 2012 – Carnet de route 11 oct 2012 (1/4)

  2. Ping : Copie de Congrès FFAP 2012 – Carnet de route 13 oct 2012 (3/4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *